Le samedi 16 septembre, les élus des deux listes de droite : « Demain La Colle» et «  Le Rassemblement pour La Colle» , qui  travaillent depuis 5 ans au sein des commissions et du conseil municipal, ont constaté l’identité de leurs positions respectives sur les principaux dossiers. Ils ont donc décidé de créer ensemble une nouvelle association : L’UNION  POUR LA COLLE

  Cette association, d’intérêt communal, sera présidée par le docteur Henri Zissler, ancien maire, 63 ans, chirurgien dentiste, et vice-présidée par Gilbert Garelli , 42 ans chef d’entreprise.

L’association se donne comme objectifs de :

- Rétablir la rigueur dans la gestion des finances communales ; (le mardi 14 mars 2006, le maire Christian Berkesse, présentait le budget de la commune, sans s’apercevoir qu’il lui manquait 1.500.000€ au budget investissement .Cette bévue le contraignait à annuler le conseil du 23 mars, à revoir son budget en procédant à une vente de terrain pour 600.000€ et à un nouvel emprunt de 800.000€ )

- Mettre un terme à l’endettement croissant de la commune ; (en cinq ans l’endettement de la commune s’est accru de 60%)

- Mettre un terme à la dilapidation du patrimoine collois ; (Alors que La Colle manque cruellement de réserves foncières, le maire a cédé différents terrains à des promoteurs.

- Rétablir la transparence en matière d’urbanisme ; (par jugement en date du 6 juillet 2006, le tribunal administratif de Nice a annulé le P.O.S et condamné la commune pour défaut d’informations )

- Rétablir la transparence en matière d’attribution de logements ; (lors du conseil municipal du 6 juillet 2006 ,le maire a refusé de constituer une commission d’attribution des logements représentative de toutes les tendances du conseil et a fait élire une commission issue de sa seule liste)

- Redonner une âme au village et d’en assurer le développement économique

( le maire  n’a aucune politique de développement économique)

- Mettre un terme à l’application systématique et irréfléchie de la loi S.R.U  qui conduirait la commune à accepter 550 logements sociaux sur son territoire;( le maire projette la destruction d’ une partie du V.V.F gîte clair et d’y construire 3 immeubles, qui abriteront 80 logements ).